Accueil - Festivals - Festival Vues d'en face

18ème Festival Vues d'en face

gay et lesbien

Du 3 au 16 mars 2018
Grenoble, 38-Isère
Cinéma Le Club

page facebookpage facebook

www.vuesdenface.com
cecilia}a{vuesdenface.com

Programme

C’est avec une passion et un engagement sans failles que l’équipe de Vues d’en Face a organisé pour vous cette édition 2017. Vous nous avez suivis depuis octobre lors de nos séances d’en Face et votre fidélité nous fait chaud au coeur.
Avril 2017 va être l’occasion de nous retrouver plus longuement et d’accueillir un large public autour d’une superbe sélection venue des quatre coins du monde. Fictions, documentaires, courts métrages, USA, Allemagne, Brésil, Islande mais aussi Chine, Suède ou Monténégro… les regards sont multiples et nous en apprennent un peu plus sur l’humanité et les codes culturels de chaque société. Des visions de l’autre et de la différence à décrypter, analyser, combattre, voire des exemples où puiser pour s’engager.
La programmation des films au cinéma Le Club du 5 au 9 avril sera précédée fin mars d’une lecture de L’Apprentissage de Jean-Luc Lagarce, écrivain et homme de théâtre magnifique, mort du sida en 1995, et de deux projections, à la bibliothèque Kateb Yacine et à L’ESAD. Elle sera accompagnée à l’atelier du 8 d’une exposition de photographies de Véronique Serre « MToMe », mettant en scène Valérie, femme transgenre. Et enfin suivront deux séances en partenariat, avec le Ciné-club où un film culte vous attend et avec la bibliothèque centre-ville qui accueillera pour l’occasion une superbe avant-première.
Le Festival parlera d’amour et de bonheur mais aussi des difficultés à grandir, différent, à vivre, autre, de l’enfance à l’adolescence, de la construction d’une famille à la réalisation de ses rêves. Il nous dira la pression écrasante de la société et des parents mais en même temps le combat mené partout pour s’en libérer. Vision politique aussi, certains films mêlent avec pertinence conditions sociales et discrimination sexuelle, abordant notamment le thème de l’immigration d’un regard incisif et dérangeant. Des images rageuses, tendres, violentes, belles…drôles, c’est tout cela Vues d’en Face 2017. Et on voudra retenir, dans un con